BUREAU D’ÉTUDES DE LA CHANSON

Le Bureau d'Etudes de la chanson, aussi connu sous l'acronyme "BEC", est une formation musicale regroupant Gustave, Jeanne et Malo.

LES POLYPHONIES

Ces chants, initialement interprétés dans des vidéos diffusées en ligne, sont des revisitations modernes et humoristiques de la musique renaissance et de l'art du contrepoint vocale. Compositions académiques aux paroles contemporaines et prosaïques, ces propositions décalées mettent à l’honneur les polyphonies de Gustave. 

Pour voir les vidéos, cliquez ici :

L'ARMOIRE POLYPHONIQUE

L'armoire polyphonique, c'est la version spectacle des polyphonies du BEC !

Entendez-vous la lointaine et douce ritournelle qui s’échappe de cette armoire mystérieusement abandonnée sur la pelouse ? Sur sa porte, une pancarte « Ouvrez-moi » invite les curieux.euses. Lorsque la porte s'ouvre, les trois membres du Bureau d’Etudes de la Chanson s'animent, le temps d’interpréter l'une de leurs polyphonies, puis ils referment la porte. L'armoire polyphonique est un impromptu musical, comme une boîte à musique à taille humaine. Régulièrement Gustave, Jeanne et Malo sortent de leur armoire dans d'intrigants costumes à l'époque incertaine, la hissent sur leur dos, et s'en vont la poser un peu plus loin.

LES CHANSONS

Le Bureau d'études de la chanson s'illustre également dans un répertoire de chansons à textes, écrites et composées par Gustave. A une, deux ou trois voix, soutenu par un piano, le BEC chante les grands invariants de l'existence (amour, haine et train de nuit) dans une ambiance de café.